Vous êtes ici: Qui sommes nous ? -Empreintes

Empreintes

Son objet social

Empreintes est une Organisation de Jeunesse environnementaliste, qui a pour projet éducatif de renforcer la capacité des jeunes à devenir davantage acteur de leur(s) environnement(s), c’est-à-dire de renforcer la capacité des jeunes (empowerment), depuis leurs environnements et leur aptitude à connaître, aimer, comprendre leur environnement puis à y (inter-)agir.

L’asbl inscrit son action dans l’Éducation relative à l’Environnement (ErE) et la transition et propose des activités aux jeunes (4-30 ans) et aux adultes au contact de ces jeunes sur les thèmes de la nature en ville, du bruit, de l’énergie, de la mobilité et de la biodiversité.

Elle gère également le Centre Régional d’Initiation à l’Environnement (CRIE) de Namur et propose des outils pédagogiques en prêt, via son outilthèque.

Ses spécificités, ses points forts...

Empreintes propose aux jeunes de :

  • S’appuyer sur leur propre expérience et la partager ;
  • Imaginer et vivre des expériences alternatives et innovantes entre autre dans son quotidien ou dans un cadre ludique ;
  • Expérimenter en agissant, avec ses mains et son corps pour développer de nouveaux savoir-faire, comprendre en vivant et atteindre un autre niveau de conscience ;
  • Renforcer le lien à soi, aux autres, à la nature,
  • Favoriser le partenariat et la participation ;
  • Rechercher ensemble des solutions collectives ;
  • Éduquer au plaisir et au bien-être.
Sa devise

Renforcer la capacité des jeunes à être acteur de leur(s) environnement(s)

Résonance et Empreintes
  • Les méthodologies de formation d’animateurs ;
  • L’expériences des membres dans des projets, des activités, des dispositifs en lien avec la gestion environnementale et la sensibilisation à l’environnement ;
  • Un soutien aux méthodes et enjeux à propos de la mobilisation des volontaires ;
  • Une sensibilisation aux pratiques de l’éducation permanente.
Empreintes et Résonance
  • L’expérience et l’expertise de la pédagogie de l’environnement ;
  • Le soutien à la création d’outils pédagogiques ;
  • La connaissance des interventions jeunesse dans le cadre scolaire.
Encore envie de dire...

Les préoccupations du moment :

  • de quelles manières sensibiliser sans effrayer, sans culpabiliser aux enjeux environnementaux ? Que dire à quel âge ? Quels engagements proposer aux jeunes qui soient à l’échelle de leur capacité d’action réelle ? ;
  • concevoir une formation d’animateur environnement.